The blue quest / Baja california

The blue quest / Baja california

Le projet The Blue Quest part à la rencontre de différents projets de protection marine à travers le monde pour mettre en avant les solutions qu’ils apportent et les personnes qui y travaillent. Les projets manquent souvent de ressources pour avoir la visibilité qu’ils méritent. L’équipe The Blue Quest part vivre avec eux pour les aider gratuitement dans leur communication et pour créer des contenus photos et vidéos qui mettent leur travail en avant. 

Peux-tu te présenter pour ceux qui ne te connaîtraient pas ?

Bonjour ! Je suis Clément Pourtal, 31 ans, marseillais d’origine, passionné par l’océan et les requins, et co-fondateur de The Blue Quest. Aussi producteur et réalisateur du documentaire autoproduit et primé « The Blue Quest – Baja California » Et actuellement en poste à la Fondation Pure Ocean qui travaille au financement de projets de recherches innovants pour la protection de l’océan. Après des études en commerce et de nombreux voyages, stages et expériences en Asie, Afrique et Europe, j’ai commencé ma carrière professionnelle dans une agence de communication à Marseille. J’ai réalisé petit à petit que les marques avaient de grandes possibilités de communication, ce qui n’était pas le cas d’organismes autrement plus importants : les projets de protection marine.

Avec un ami, Benjamin Marais, nous avons quitté nos emplois en 2017 pour commencer le projet The Blue Quest avec l’idée de partir à la rencontre de différents projets de protection marine à travers le monde pour mettre en avant les solutions qu’ils apportent et les personnes qui y travaillent. Et cela via de la communication digitale ainsi que de la production de contenus photos et vidéos. Notre premier voyage a été au Mozambique où nous avons traversé le pays du Sud au Nord avec les moyens du bord à la rencontre de deux projets : le premier au Sud sur les requins baleine (Rhincodon typus) et le second au Nord sur les aires marines protégées gérées par les communautés reculées de pêcheurs.

Au retour, grâce à l’aide de Jérôme Brousse (réalisateur professionnels), nous avons pu produire plusieurs contenus multimédias pour mettre en avant les deux projets rencontrés. À la suite de cela le projet a dû être arrêté par manque de moyens et de modèle économique viable, et j’ai dû reprendre un emploi. Grâce au VIE que j’ai décroché à Barcelone, j’ai pu rapidement me remettre à flot financièrement et imaginer la suite de The Blue Quest : un nouveau voyage, dans un lieu qui me faisait rêver depuis tout petit. Jérôme est devenu le réalisateur officiel et en Novembre 2018 nous sommes partis en Basse Californie.

Requin bouledogue (Carcharhinus leucas)

Pourrais-tu présenter ton projet en basse Californie ?

Le but est d’assurer aux projets la meilleure visibilité possible pour encourager le grand public à les aider et à s’investir dans la protection de nos océans : production de documentaires, expositions photos, conférences, événements, réseaux sociaux, tous les moyens sont bons pour faire passer les messages. C’est un projet que je fais par passion en très grande partie sur fonds propres, à part pour l’instant un crowdfunding. Pour le voyage au Mexique cette équipe était composée de Jérôme et moi. Nous sommes partis un mois en novembre 2018. Il m’avait fallu plus de 8 mois pour préparer cette expédition, rassembler les fonds nécessaires et trouver les projets à rencontrer. Ils avaient tous en commun de près ou de loin la protection d’un animal qui me passionne : le requin.

L’idée était donc de rencontrer et d’aller sur le terrain accompagner 4 projets :

– Pelagios Kakunja

– Whaleshark Mexico

– Pelagic Safari

– Nakawe project

Toute l’expédition et les projets sont présentés dans le documentaire ou dans les articles sur le site. Cela a été un mois magique avec des expériences sous-marines inoubliables et des rencontres uniques ! Au retour, j’ai de nouveau quitté mon travail du moment à Barcelone quelques mois plus tard pour revenir à Marseille et aider Jérôme sur le montage du documentaire. Il a été fini en Avril 2020 et a gagné le Trophée d’Or aux Deauville Green Awards ! Depuis nous essayé de le diffuser au maximum et d’organiser plusieurs évènements/conférences pour continuer notre mise de mise en avant du travail énorme des projets rencontrés et des personnes qui y travaillent.

Requin blanc (Carcharodon carcharhias)

Il y a t il une où plusieurs anecdotes que tu peux nous partager ? (De manière générale)

J’ai beau avoir une passion pour les requins, je n’avais pas eu l’occasion de beaucoup interagir avec eux ! Le premier projet rencontré était Pelagios Kakunja. Nous sommes partis avec eux sur la réserve de Cabo Pulmo où ils travaillent sur la surveillance et la protection des populations de requins présentes. Principalement des requins bouledogues (Carcharhinus leucas), des requins citron (Negaprion brevirostris) et des requins à pointes noires (Carcharhinus melanopterus)Dès notre arrivée sur place, l’équipe m’a fourni un équipement de plongée et je devais les suivre sur une plongée d’exploration. Avec une expérience de plongée assez relative (Niveau 1), j’étais bien stressé !

Pour rajouter à cela, un membre de la palanquée était Alfredo Barroso, un caméraman sous-marin mondialement connu qui a participé au tournage de Blue Planet II ! Sur la première plongée, alors que c’était le début du mois de tournage, j’étais tellement stressé que j’ai perdu mon caisson avec mon appareil photo lors de la descente ! Heureusement, il est remonté à la surface et a pu être récupéré. Pendant une semaine, le reste des plongées scientifiques avec l’équipe était magique. Aussi, j’ai pu accompagner Pelagios Kakunja lors d’une sortie marquage de requins. Même si malheureusement aucun requin n’a pu être marqué, la nuit avec l’équipe sur une petite embarcation (panga) à plusieurs kilomètres des côtes et avec un ciel étoilé magnifique est inoubliable.

L’expédition pour aller voir les marlins était aussi complétement improbable et riche en émotions. Nous sommes partis avec le Nakawe project dans l’inconnu total. Regina Domingo, la fondatrice du projet était en contact avec un pêcheur local de Puerto San Carlos, une petite ville perdue sur la côte Pacifique. Elle a rassemblé une équipe dont nous faisions partie pour essayer de voir la chasse des marlins et produire des photos et vidéos pour sensibiliser le grand public. La sensation de se retrouver à 20 km au large des côtes, au milieu d’une chasse d’une trentaine de marlins de plus de 2 mètres est juste indescriptible ! Ce mois en Basse Californie a été rempli de moments comme ça, la plupart imprévus car rendu possibles grâce à des rencontres sur place.

Requin bouledogue (Carcharhinus leucas)

Quel est la plus belle rencontre que tu ai faite ? (Requin)

C’est difficile à dire, toutes les rencontres étaient magnifiques. A Cabo Pulmo j’ai eu la chance de suivre les scientifiques sous l’eau pendant une semaine dans des plongées géniales avec quelques fois 5 ou 6 requins bouledogues autour de nous. Aussi, les sorties avec les requins baleines dans la baie de La Paz étaient incroyables et c’était la première fois que Jérôme voyait un requin. Mais je pense que ma plus belle rencontre a été sur l’île de Guadalupe, qui se trouve à 300 kilomètres des côtes mexicaines. Je suis parti avec un bateau d’expédition et j’ai pu voir des grands requins blanc (Carcharodon carcharhias), mon rêve d’enfance ! Avec en plus d’après l’équipage une chance unique car ils avaient rarement vu des spécimens aussi grands en aussi grand nombre.

Quels sont tes projets futurs et ou peut on te retrouver ?

Je travaille maintenant à la Fondation Pure Ocean et nous travaillons à lever des fonds pour financer des projets de recherches innovants pour la protection de nos océans. The Blue Quest est un projet passion que je fais sur mon temps libre avec l’organisation de conférences, d’évènements, toujours dans l’idée de mettre en avant les projets de protection marine déjà rencontrés au Mozambique et au Mexique. Avec Jérôme et maintenant une équipe plus grande, nous travaillons à la production du prochain documentaire. Même principe, cette fois sur une zone que nous connaissons bien : Marseille !

 

Nous souhaitons bien évidemment remercier Clément pour sa gentillesse et le temps qu’il nous à accordé, ainsi que donner accès aux liens des projets qui, si vous avez lu l’article devraient vous intéresser.

Projets et personnes présents dans le film

Whale sharks : https://www.whalesharkmexico.com

Pelagios Kakunja : https://www.pelagioskakunja.org/

Nakawe project : https://nakaweproject.org

Dive ninja Expeditions : https://www.diveninjaexpeditions.com

Alfredo Barroso, le caméraman sous marin de la.bbc : https://www.azuloceano.com

Adresses et liens The blue quest

Vous pouvez retrouver le documentaire sur le lien suivant : https://www.youtube.com/watch?v=d0cRQi7f8YQ

Et toutes les informations, récits de voyages, vidéos et photos de The Bue Quest sur leur site : http://www.thebluequest.com/

N’hésitez pas à aller les suivre ! https://www.facebook.com/TheBlueQuest/ https://www.instagram.com/thebluequest/

Matteo Maurel

Je suis un jeune ayant fait des études d'aquariologie, passionné des requins, ayant travaillé avec certaines espèces en aquarium, avec comme objectif de changer les mentalités.

Laisser un commentaire