Grande roussette (Scyliorhinus stellaris)
Crédit: Robert PATZNER

Grande roussette (Scyliorhinus stellaris)

Introduction

La grande roussette ( Scyliorhinus stellaris) est la plus grande des quinze espèces de Scyliorhinus.

C’est une espèce sur laquelle nous possédons peu de données, elle est classé en DD (manque de données) par l’IUCN.

Cependant en raison des activité de pêche, avec plus de données, les experts estiment qu’il y a une importante probabilité que cette espèce soit classé comme menacée, voir sur liste rouge.

Clé d'identification

Taille: 100 à 200 cm

Corps allongé

Museau court et arrondi. 

Ouvertures nasales très marquées.

Coloration brune, recouverte de taches rondes plus sombres. Ventre de couleur sable clair à blanc.

Bouche en position ventrale

Ne pas confondre avec..

La petite roussette (Scyliorhinus canicula) : Sur l’étale des poissonneries, la grande roussette et sa cousinela petite roussette (Scyliorhinus canicula), sont vendus comme étant la même espèce. Or, leurs populations respectives ne sont pas du tout dans le même état.

En effet, comme dis précédemment, avec plus de données, L’IUCN pourrait classer la grande roussette sur liste rouge. Cependant, les populations de sa cousine sont beaucoup moins en déclin. 

La confusion que l’on peut avoir entre ces deux espèces pose donc un problème important dans les manœuvres, très probablement nécessaires, de protection de la grande roussette.

Pour différencier ces deux espèces, la première caractéristique est bien évidemment la taille. La petite roussette ne dépassera pas les 80 cm, contrairement à la grande roussette qui mesurera en moyenne 1 mètre.

On peut ensuite les différencier par leurs taches sur le dos. La petite roussette est tachetée de petits points noir, là où la grande est tachetée de gros cercles noir bien plus épais.

Ensuite aux niveaux des yeux et du museau. La petite roussette possèdent des petits yeux noir et fins, là où la grande aura des yeux plus globuleux et plus clairs. Nous pouvons aussi observer des barbillons bien visibles sur le museau de la grande roussette, qui sont beaucoup plus fins pour la petite roussette.

Ce sont les requins de nos côtes et il est très important de bien les différencier. 

Crédit: Arthur ORY

Zone de vie et répartition

La grande roussette vie sur des fonds durs ou rocheux de 1 mètre à 100 mètres de profondeur. C’est une espèce que l’on trouve quasiment exclusivement sur la côte ouest de l’Italie et sur toutes les côtes françaises. 

En mer Méditerranée, les plus grands individus observés mesurent 1,50 mètres, contrairement au plus grands individus d’atlantique qui peuvent mesurer jusqu’à deux mètres.

En Atlantique, cette espèces a pu être observée des côtes marocaines jusqu’à celles du nord de l’Ecosse.

Régime alimentaire

Comme la petite roussette, cette espèce se nourrit majoritairement de crustacés (crabes), de mollusques (Céphalopodes: petits poulpes, calamars) et de petits poissons.

Crédit: Robert PATZNER

Reproduction

C’est une espèce ovipare qui peut pondre jusqu’à 100 oeufs (par pair) par an.

L’oeuf est contenu dans une capsule d’environ 12 cm de long et 5 cm de large. Cette capsule, de forme spiralée, possède quatre prolongements souples à chaque angle, ce qui lui vaut parfois le surnom de “bourse de sirène”.

La femelle décrira des cercles autour du substrat (algue, gorgone..) lors de la ponte. En exerçant ces cercles, elle entourera la capsule de filaments, permettant ainsi la fixation au substrat.

9 mois plus tard, l’éclosion libérera une jeune roussette de 16 cm environ. Cette durée d’incubation peut cependant être raccourcit si l’eau est plus chaude.

oeuf de roussette, baie de Saint Malo, crédit: Renaud Coupa

Classification

Ordre: Carcharhiniformes

Famille: Scyliorhinidae

Genre: Scyliorhinus


Sources:

https://doris.ffessm.fr/Especes/Scyliorhinus-stellaris-Grande-roussette-518

http://www.iucn.it/scheda.php?id=-2042664224

https://inpn.mnhn.fr/espece/cd_nom/66446/tab/fiche

Arthur Ory

Âgé de 20 ans, je suis passionné par la mer et par les requins depuis l'enfance. Je plonge en apnée depuis l'âge de 6 ans et je suis niveau 2 en bouteille. Excepté cela, je suis bénévole dans l'association Des Requins et Des Hommes et je suis en deuxième année de licence de biologie.

Laisser un commentaire