Requin du Groenland (Somniosus microcephalus)
Crédit : Julius Nielsen

Requin du Groenland (Somniosus microcephalus)

Introduction :

Le requin du Groenland (Somniosus microcephalus) est un requin lent et imposant qui est rarement rencontré par les plongeurs à cause de sa répartition et de son mode de vie.

Clés d'identification

Museau court et arrondi.

Nageoires dorsales relativement petites.

Corps large et lourd.

Sa couleur varie du gris et brun au noir.

Taille commune 240-400 cm, taille maximale 730 cm.

Zone de vie et répartition

Le requin du Groenland est présent en Arctique et en Atlantique Nord où il vit en eau froide à grande profondeur aux alentours des 200 mètres, la plupart du temps il ne dépasse pas les 1200 mètres de profondeur.

Il a déjà été signalé jusqu’en France et au Portugal à l’est.

Il fréquente des eaux à des températures comprises entre -1,8° et 17,2°C, cependant il reste généralement dans des eaux en dessous de 5°C.

Régime alimentaire

Ce requin a un régime alimentaire très varié. Il se nourrit de poissons pélagiques et benthiques : hareng, saumon de l’Atlantique, omble chevalier, capelan, sébaste, chabot, lompe, morue, aiglefin, flétan de l’Atlantique, flétan noir, requins, raies , phoques, petits cétacés, oiseaux de mer, calmars, crabes, amphipodes, escargots de mer, ophiures, oursins et méduses. Il se nourrit aussi de charogne, de l’ours polaire a déjà été retrouvé dans l’estomac de requin du Groenland.

Reproduction

Ovovivipares.

Parasite

Les requins du Groenland possèdent souvent un parasite (Ommatokoita elongata) qui s’attache à leurs yeux et provoque des lésions de la cornée qui entraînent des troubles de la vision, voire une cécité partielle. Cela n’affecte pas particulièrement le requin car il ne dépend pas de sa vision pour chasser et évoluer dans son milieu.

Sur la plupart des spécimens de requins du Groenland touchés, un seul œil est affecté par un seul de ce parasite.

Divers

Ce requin est le vertébré détenant le record de longévité chez les vertébrés (pour en savoir plus à ce sujet lisez cet article).

La chair du requin du Groenland est toxique lorsqu’elle est fraîche, mais elle peut être consommée et utilisée dans divers domaines une fois séchée comme la confection de botte. 

Classification

Ordre : Squaliformes

Famille : Dalatiidae

Genre : Somniosus

Gallerie

Sources

Fishbase

Borucinska, J., Benz, G. and Whiteley, H. (1998). Ocular lesions associated with attachment of the parasitic copepod Ommatokoita elongata (Grant) to corneas of Greenland sharks, Somniosus microcephalus (Bloch & Schneider). Journal of Fish Diseases, 21(6), pp.415-422.

Idrobo, C. and Berkes, F. (2012). Pangnirtung Inuit and the Greenland Shark: Co-producing Knowledge of a Little Discussed Species. Human Ecology, 40(3), pp.405-414.

MacNeil, M., McMeans, B., Hussey, N., Vecsei, P., Svavarsson, J., Kovacs, K., Lydersen, C., Treble, M., Skomal, G., Ramsey, M. and Fisk, A. (2012). Biology of the Greenland shark Somniosus microcephalus. Journal of Fish Biology, 80(5), pp.991-1018.

Nielsen, J., Hedeholm, R., Simon, M. and Steffensen, J. (2013). Distribution and feeding ecology of the Greenland shark (Somniosus microcephalus) in Greenland waters. Polar Biology, 37(1), pp.37-46.

Melvin Cornevin

Lycéen de 17 ans passionné des requins et autodidacte.

Laisser un commentaire