Requin pèlerin (Cetorhinus maximus)

Requin pèlerin (Cetorhinus maximus)

Introduction

Le requin pèlerin (Cetorhinus maximus) est le poisson le plus gros de l’Atlantique Nord et le deuxième poisson le plus gros de notre planète (après le requin baleine (Rhincodon typus)).

Classé vulnérable (statut VU) sur la liste de l’IUCN, il n’est pourtant toujours pas protégé dans les eaux françaises.

Clés d'identification

Il se distingue de tous les autres requins par les énormes fentes branchiales (5) qui entourent pratiquement sa tête.

Taille maximale de 15 mètres.

Grande nageoire dorsale.

Bouche en arrière des yeux.

Zone de vie et répartition

Requin pélagique vivant en pleine eau entre la surface et 2000 mètres de profondeur dans des eaux ayant une plage de température comprise entre 6 °C et 24 °C. Il se déplace seul, parfois par paire ou par groupes de 3 ou plus.

Il évolue surtout dans les eaux froides et tempérées du globe, mais il a déjà été observé dans des zones tropicales : Bahamas, mer des Caraïbes, Brésil (dans la partie ouest de l’Atlantique), et nord-ouest de l’Afrique en Atlantique Est. Cependant on le retrouve surtout en Atlantique et Pacifique Nord et Sud et en Méditerranée.

Cette espèce entreprend de longues migrations transocéaniques (par exemple des îles britanniques vers Terre-Neuve au Canada) et se déplace entre l’hémisphère nord et l’hémisphère sud dans les eaux mésopélagiques tropicales. Il a été constaté que ces migrations couvrent des distances de plus de 9 000 km.

Régime alimentaire

Il se nourrit exclusivement de zooplancton par filtrage. Le requin pèlerin ne cherche pas sa nourriture au hasard, il choisit les eaux les plus riche en zooplancton pour s’y nourrir. 

Reproduction

Ovovivipare, la maturité sexuelle est atteinte entre 5 et 10 mètres. Les embryons se nourrissant d’autres ovules produits par la mère, la période de gestation est estimée à 12-36 mois, à la naissance la taille des petits est estimée à 150-200 cm. 

Des observations aériennes ont démontrées que ces requins forment des couples distinct pour se reproduire, une fois qu’ils ont trouvés leur partenaire, ils entreprennent une parade nuptiale qui commence par une nage parallèle et qui se termine ensuite par la morsure de la nageoire dorsale de la femelle pour se reproduire. D’autres comportements uniquement vus chez cette espèce ont été observés lors des mêmes observations, les requins se suivent du nez à la queue, en file indienne. 

La parade aurait lieu au début de l’été, l’accouplement réel n’ayant pas été observé, il peut avoir lieu en eau plus profonde. On pense qu’une période de repos d’un an entre les grossesses se produit, ce qui entraîne un intervalle de 2 à 4 ans entre les portées. Une seule femelle gestante a été observé, elle a mis bas à une portée de 6 jeunes.

Divers

On pense qu’il peut vivre 50 ans.

Poids maximal enregistré : 4 tonnes.

Ce requin a déjà été observé par groupe d’une centaine d’individus.

Souvent parasité par des lamproies (Petromyzontiformes) qui se fixent sur son dos pour sucer son sang.

Au niveau de la pêche ce requin est menacé par les pêches ciblées, mais aussi par les pêches non ciblées en tant que prise accessoire (voir cet article).

Classification

Ordre : Lamniformes

Famille : Cetorhinidae

Genre : Cetorhinus

Galerie

Illustration de requin pèlerin / crédit : Michel Salaün (visitez son site en cliquant sur l'image)

Melvin Cornevin

Lycéen de 17 ans passionné des requins et autodidacte.

Laisser un commentaire