Requin griset (Hexanchus griseus)
Crédit : inconnu

Requin griset (Hexanchus griseus)

Introduction

Le requin griset (Hexanchus griseus) est un poisson des profondeurs qui est généralement assez timide.

Considéré comme peu menacé selon l’IUCN. Il est bon de noter que les populations de cette espèce sont peu connues et donc que cette espèce est peut-être en plus grande difficulté que nous le pensons.

Clés d'identifications

Tête large, corps robuste et fusiforme

Six paires de fentes branchiales

Lobe inférieur faiblement développé

Couleur qui varie du noir grisâtre au brun chocolat sur la surface dorsale et s’éclaircit au blanc grisâtre sur le ventre

Taille maximale de 480 cm

Ne pas confondre avec

Attention à ne pas confondre cette espèce avec le requin plat-nez (Notorynchus cepedianus), ces deux requins se ressemblent très fortement.

Pour les différencier c’est très simple, regardez le nombre de fentes branchiales, s’il y a 6 fentes, c’est un griset, s’il y en a 7, c’est un plat-nez (le plat-nez est le seul requin à avoir 7 fentes branchiales).

Zone de vie et répartition

Le requin griset est une espèce d’eau profonde qui vit entre la surface et 2500 mètres de fond sur les plateaux continentaux et insulaires extérieurs et les pentes supérieures. Il évolue généralement près du fond mais il arrive parfois qu’il soit pélagique. Nous les retrouvons sur le fond le jour, ils se déplacent ensuite vers la surface la nuit pour se nourrir (migration verticale).

Pendant les mois les plus chauds de l’année, ce requin peut parfois se trouver dans des eaux moins profondes, à des profondeurs de 23 à 39 m la journée et allant jusqu’à 3 m la nuit. C’est une espèce hautement migratoire.

Nous le retrouvons dans toutes les eaux tropicales et tempérées du globe. En Atlantique occidental : de la Caroline du Nord à la Floride (États-Unis) et du nord du golfe du Mexique au nord de l’Argentine. En Atlantique Est : de l’Islande et de la Norvège à la Namibie, y compris la Méditerranée. Océan Indien : Madagascar, Mozambique, Afrique du Sud et mer d’Oman. Dans le Pacifique occidental : de l’est du Japon à la Nouvelle-Zélande et à Hawaï. Dans le Pacifique oriental : Îles Aléoutiennes, de l’Alaska à la Basse-Californie, au Mexique ; également le Chili. 

Régime alimentaire

Ce requin a un régime alimentaire varié qui comprend d’autres requins, des raies, des chimères, des poissons osseux, des calmars, des crabes, des crevettes, des myxines, des lamproies marines, des charognes et même des phoques. Il arrive parfois qu’il prenne des palangres destinées à d’autres espèces.

Malgré sa façon de se déplacer qui est généralement léthargique, la structure corporelle du requin griset lui permet d’atteindre des pointes de vitesse remarquables pour capturer ses proies.

Reproduction

Requin ovovivipare. Les portées sont grandes, elles contiennent 22 à 108 petits, le nombre de petits suggère qu’il y aurait une mortalité importante chez les jeunes de cette espèce. À la naissance les jeunes requins mesurent entre 60-75 cm. Nous ne savons pas grand chose du développement des fœtus de Hexanchus griseus.

Nous pensons que ces requins se rencontrent de façon saisonnière en se déplaçant à des profondeurs plus faibles entre mai et novembre. Les scientifiques ne connaissent pas précisément la période de gestation du requin griset, mais nous pensons qu’elle est supérieure à 2 ans.

Divers

L’âge maximal déclaré est 80 ans.

Ce requin n’a jamais attaqué d’hommes (sans provocation).

Classification

Ordre : Hexanchiformes

Famille : Hexanchidae

Genre : Hexanchus

Melvin Cornevin

Lycéen de 17 ans passionné des requins et autodidacte.

Laisser un commentaire