Requin tapis barbu (Eucrossorhinus dasypogon)
Crédit : Bruno Labins

Requin tapis barbu (Eucrossorhinus dasypogon)

Introduction

Le requin tapis barbu (Eucrossorhinus dasypogon) est un requin nocturne calme et peu connu du grand public même si son apparence le rend “attrayant” auprès des touristes et des visiteurs d’aquarium public.

Il est classé quasi menacé sur la liste de l’IUCN.

Clés d'identifications

Motifs réticulés d’étroites lignes sombres sur un fond plus clair avec de grandes taches sombres.

Frange composée de petits barbillons sur le devant de sa tête plate (d’où son nom commun).

Longueur moyenne de 150 cm, taille maximale recensé de 366 cm (cependant sa taille maximale reste incertaine).

Zone de vie et répartition

Il évolue à faible profondeur dans les récifs entre 2 et 50 mètres. Son camouflage témoigne de sa parfaite adaptation à la vie en récif.

On le retrouve dans la zone Indo-Pacifique occidental : l’est de l’Indonésie, la Papouasie-Nouvelle-Guinée et le nord de l’Australie (y compris l’île de Barrow, en Australie occidentale). Il se pourrait qu’il soit présent en Malaisie.

Régime alimentaire

Eucrossorhinus dasypogon est un redoutable chasseur nocturne, il se nourrit de poissons et d’invertébrés de fond. Il est connu pour manger des poissons téléostéens nocturnes comme les poissons écureuils et les poissons-soldats. 

Pour chasser ce requin ne prend pas en chasse ses proies comme la plupart des autres espèces de requin, mais il se pose quelque part et attend en embuscade qu’une proie passe près de sa gueule pour l’attraper en décrochant sa mâchoire vers l’avant, ce mouvement va créer un flux d’eau qui va permettre au requin d’aspirer sa proie. Il peut utiliser cette technique de chasse grâce à son camouflage qui le rend invisible auprès de ses proies.

Il est déjà arrivé qu’il morde par erreur des plongeurs en essayant d’attraper une proie ou qu’il confonde un pied de nageur avec une proie habituelle.

Reproduction

Ovovivipares, à la naissance les jeunes mesurent environ 20 cm.

Divers

Requin dont l’état de conservation devrait être plus préocupent, car comme les autres espèces la population de ce requin est en déclin, sa faible aire de répartition ne l’aide pas, de plus ses habitats sont menacés par la pollution et la sûr-pêche. 

Sa peau épaisse peut parfois être utilisée pour fabriquer du cuir même si cette espèce n’est en général pas péchée.

N’est pas considéré dangereux pour l’homme même s’il peut mordre en cas de légitime défense ou par erreur.

Classification

Ordre : Orectolobiformes

Famille : Orectolobidae

Genre : Eucrossorhinus

Galerie

Melvin Cornevin

Lycéen de 17 ans passionné des requins et autodidacte.

Laisser un commentaire