4 Questions essentielles sur les requins pour le grand public
Crédit : Gerald Schombs

4 Questions essentielles sur les requins pour le grand public

Dans cet article on va répondre à 5 questions communément posées sur les requins par le grand public. Elles peuvent paraître simples mais elles ne le sont pas toujours.

1. Qu'est ce qu'un requin ?

Il est difficile de définir ce qu’est un requin, mais il est plutôt simple de les reconnaître. Je me suis rendu compte avec le temps que beaucoup de personnes dans la plongée se trompent sur des choses qui peuvent paraître évidentes vis-à-vis d’eux. Par exemple, une fois, j’ai connu une plongeuse N2 qui pensait que les requins étaient des mammifères… . Oui que les requins étaient un peu comme les baleines quoi. C’est pour ça que je vais expliquer grossièrement ce qu’est un requin ici.

Alors non les requins ne sont pas des mammifères. Les requins sont des poissons cartilagineux qui appartiennent à la classe des Chondrichtyens. Leur corps ne contient pas d’os, mais du cartilage. Ils respirent par des fentes sur le côté de leur corps qui sont appelées fentes branchiales. Ils sont reconnaissables par le fait qu’ils ont toujours entre 5 à 7 fentes branchiales et qu’elles sont toujours disposées sur les côtés de leur corps. Pour ne pas confondre requin et raie, il faut regarder la position des fentes, si elles sont sous le corps de l’animal, alors c’est une raie, si elles sont sur les côtés, alors c’est un requin. Les requins ont généralement un corps de forme cylindrique, il peut être aplati chez certaines espèces. Les requins sont dotés de dents (même les requins baleines et les requins pélerins ont de toutes petites dents) et sont tous des prédateurs.

En bref pour reconnaître un requin il faut regarder son corps, si c’est un poisson avec des dents, un corps de forme cylindrique, avec 5 à 7 fentes branchiales sur le côté de son corps, il y a de fortes chances que ce soit un requin.

2. Qu'est ce que les requins mangent ?

Alors non les requins ne mangent pas les hommes, par contre ils mangent un tas d’autres trucs. En général les requins sont opportunistes et ont donc un régime alimentaire très varié. Il est principalement composé de poisson (le type de poisson dépend de l’espèce et de sa taille à l’âge adulte.), de crustacé (crabes, langoustes, etc..) et de mammifère marin (phoques, petits dauphins, jeunes baleines). Certaines espèces se nourrissent de carcasses d’autres animaux marins quand l’occasion se présente. Les requins baleines et requins pèlerins se nourrissent de zooplancton.

3. Est ce que les requins dorment ?

Alors oui, les requins dorment. Cependant, la plupart des espèces de requins ont besoin de nager pour respirer. Vous vous demandez sûrement comment ils font pour dormir dans ce cas. C’est simple, ils dorment en nageant. Ils nagent doucement pour économiser leur énergie. Quand ils dorment, ils ont les yeux ouvert, mais ils sont dans une sorte de “transe”, comme ci, ils étaient en état d’hypnose. Souvent, ces requins nagent doucement à contre-courant ce qui fait qu’ils sont presque en position statique et que l’eau passe toute seule dans leurs branchies. 

Quant à eux, les requins n’ayant pas besoin de nager pour respirer se posent sur le fond dans un coin tranquille. Ces requins pompent l’eau dans leurs branchies en fermant et ouvrant leur bouche d’une certaine manière.

4. Comment les requins repèrent leurs proies ?

Pour trouver leurs proies, les requins utilisent quasiment tous leurs sens. Premièrement la vue. En fonction des espèces, la vue est plus ou moins, développée (en général environ 30 mètres). Si un requin voit une proie potentielle, il va aller l’inspecter de plus près.

Deuxièmement l’ouïe, qui leur permet de repérer des proies à grande distance sans les voir (aux environs des 1 km), le monde du silence n’est qu’un mythe, sous l’eau de nombreux sons se répandent très vite.

Ensuite l’odeur, l’odorat est très développé chez les requins et contrairement à ce que l’on pourrait penser les odeurs sont présentes aussi sous l’eau, simplement d’une manière différente. Les squales peuvent remonter une ligne odorante jusqu’à sa source.

Quatrièmement l’électro-réception (aux environs des 50 mètres). Les squales possèdent un réseau d’ampoules de Lorenzini situé dans leur tête. Ce système leur permet de détecter des champs électriques très faible que génèrent les animaux vivants. Lorsque la proie est en activité elle génère des champs électriques qui sont ensuite repérés par le squale qui sait son état de santé, son niveau de stress, etc.

Tous ces sens font que les requins savent en général très bien ce qui les entoure à plusieurs centaines de mètres et qu’ils repèrent très facilement leurs proies.

Voilà tout pour ces 4 questions, nous espérons que nos réponses auront pu vous aider. Si vous voulez en savoir plus sur les requins vous pouvez consulter le cours d’introduction à la biologie marine des requins en cliquant ici, vous pouvez aussi découvrir des espèces de requins assez surprenantes en cliquant ici.

Melvin Cornevin

Lycéen de 17 ans passionné des requins et autodidacte.

La publication a un commentaire

  1. Anna

    Super article très intéressant on apprend beaucoup de choses !!!

Laisser un commentaire