Cours de biologie sur les dents de requin
Negaprion brevirostris Crédit :Galice Hoarau

Cours de biologie sur les dents de requin

Introduction

De manière générale, lorsque l’on additionne requin et dents chez les requins, nous pensons aux dents de la mer, cependant il y a une multitude d’informations qui sont intéressantes sur la dentition de ces animaux. Cet article est le troisième sur la biologie des requins et je vous propose donc de me suivre dans la gueule du loup… Enfin, du requin.

Requin tigre (Galeocerdo cuvier) crédit : Galice Hoarau

Les milieux

Dans le premier article, nous avons vu que les requins sont des animaux vivants dans plusieurs milieux que se soit pélagique (pleine eau) ou benthique (au fond de l’eau) entre autres (pour les retardataires, cliquez ici). Nous allons donc parler d’un squale qui fait peur aux gens dans les aquariums et qui a malheureusement une mauvaise réputation à cause de ses dents. Le requin taureau de son vrai nom Carcharhias taurus qui fait partie de l’ordre des lamniformes (oui oui, c’est important) a dans son régime alimentaire, des poulpes, des seiches et plus généralement des céphalopodes.

Bien entendu il’n y a pas que ça dans son panel alimentaire, mais ce sont ces animaux qui nous intéressent, car ils vivent dans des grottes, fosses, crevasses, etc. Lieu dans lequel se trouve aussi notre mannequin de la dentition. S’il a des dents aussi longues, pointues et incurvées, c’est pour pouvoir (manger sa grand-mère) agripper et ne pas lâcher ses proies qui peuvent se montrer…(bref, vous voyez un poulpe). De plus, il a la capacité de mouvoir et envoyer sa mâchoire vers l’avant (comme un ressort). Il est donc un exemple que les requins ont une mâchoire adaptée à leur alimentation. Prenez le requin gris (Carcharhinus plumbeus) et regardez sa mâchoire, elle est faite de telle sorte à couper net sa proie, celui-ci se nourrit de poissons de taille moyenne (entre autres). Un troisième exemple pour la route, le requin mako (Isurus oxyrinchus) a des dents semblables à celles du requin taureau afin d’agripper ses proies qui vont très vite.

requin mako (Isurus oxyrinchus) Crédit : Galice Hoarau
Requin citron (Negaprion brevirostris) Crédit : Benoit Verdeille

Les ordres et les familles

Il y a plusieurs ordres de requins, mais aujourd’hui, je ne vais en citer que trois. Tout d’abord un petit point sur les lamniformes, comme notre ami à longues dents, mais vous pouvez aussi retrouver le requin renard (Alopias vulpins), le requin blanc (Carcharodon carcharhias) et le requin mako (Iusrus oxyrinchus). Ces squales ont la particularité d’avoir une mâchoire supérieure et inférieure semblable (pour la plupart des animaux de cette ordre). Ce qui n’est pas le cas des requins de la famille Montaigu (oups mauvais texte Roméo et Juliette pour ceux qui n’ont pas la réf) ou plutôt la famille des carcharchaidae faisant partie de l’ordre des carcharhiniformes. Vous allez retrouver le requin pointes noires (Carcharhinus melanopterus) le requin bordé (Carcharhinus limbatus et non limbago) et le requin longimane (Carcharhinus longimanus), pour le coup j’ai fait exprès de mettre des requins contenant carcharhinus, mais je peux aussi citer le requin-marteau halicorne (Sphyrna lewini).

Pour ces animaux, la mâchoire inférieure est différente de la mâchoire supérieure cependant cela reste le même type de dents. Si vous avez mal au crâne, prenez un doliprane c’est bientôt fini. Enfin, le dernier ordre est celui des hétérodontiformes celui-ci est un peu spécial, car ceux qui sont dedans sont d’une, tous petits, de deux, très sectorisés et de trois, il y a 9 espèces (pour les requins, ce n’est pas beaucoup, on estime qu’il y a à peu près 280 espèces chez les carcharhiniformes). Ces animaux comme le requin dormeur à crête (heterodontus galeatus) sont des squales ayant pour le coup deux types de dents (pour ceux qui n’ont pas fait latin “hétéro-deux types” et “dontus-dents”). La première rangée va mâcher les aliments et la deuxième va broyer les restes.

Pas besoin de brosse à dents

Les requins ont la capacité de faire repousser leurs dents. Certaines espèces ayant leurs dents reliées font repousser celles-ci en même temps comme le squalelet féroce/cookiecutter shark (Isitius brasiliensis) (ou comme Arlong dans One Piece). Cependant, la grande majorité des requins ne perdent qu’une dent ou deux à la fois généralement pendant qu’ils se nourrissent. Donc si vous voyez des dents au fond du bassin d’un aquarium ce n’est pas le soigneur qui s’est servi du requin comme punching-ball.

Les requins ont donc une mâchoire contenant une rangée de dents qui est suivi de plusieurs dents qui poussent derrière, mais qui ne sont pas utilisées. Quand il y en a une qui tombe, elle est remplacée par celle qui attend son tour. En un mois, toutes les dents sont remplacées. Les mâles ont des dents plus grandes certainement par rapport à l’accouplement. On estime que les requins ont entre 30 000 et 50 000 dents durant leur vie. Cependant, nous vous encourageons à ne pas acheter des colliers dents de requin, car en général, ce ne sont pas des dents retrouvées qui sont utilisées.

Mâchoire requin soyeux Carcharhinus falciformis
mâchoire requin soyeux Carcharhinus falciformis

Matteo Maurel

Je suis un jeune ayant fait des études d'aquariologie, passionné des requins, ayant travaillé avec certaines espèces en aquarium, avec comme objectif de changer les mentalités.

Cet article a 1 commentaire

  1. Laval

    Super ! Je ne vais pas tout retenir, mais c’est rare que je lise un reportage jusqu’au bout. J’aime bien l’humour, aussi. Merci,

Laisser un commentaire