Aiguillat commun (Squalus acanthias)
Squalus Acanthias, crédit : Greg Amptman

Aiguillat commun (Squalus acanthias)

Introduction

L’aiguillat commun est une espèce commune dans les eaux françaises. Peu connu du grand public, mais très connu des pêcheurs qui le pêche pour sa chair, son foie ou même son huile.

Il est considéré comme vulnérable selon l’UICN.

Clé d'identification

Museau long

Épine précédant les nageoires dorsales

Tâches blanches sur les flancs latéraux

Absence de nageoire anale

Carène caudale peu prononcée

La coloration de ce requin varie selon les spécimens. La zone dorsale est grise ou brune avec quelques petites tâches blanches. La zone ventrale est blanche. 

Zone de vie et de répartition

Ce requin vit dans les eaux fraîches à des profondeurs allant de 0 à 900m. Il est cependant plus commun dans des profondeurs inférieures à 200m.

On le retrouve en Atlantique Est, de la Scandinavie à la méditerranée. On le retrouve aussi en Atlantique Ouest, du Labrador à la Caroline du Nord.

Ce requin est migrateur. Les scientifiques, étudiant la population des aiguillats de Norvège, ont enregistré des zones de migrations entre la Norvège et les îles Shetland ou Orkney. Ces requins quittent la Norvège en automne pour y retourner au début du printemps.

Régime alimentaire

Ce requin a un régime alimentaire très diversifié. Il se nourrit de poissons osseux (tel que hareng, maquereau, saumon…), de calmars, crabes, crevettes, polychètes, holothuries, cténophores, méduses.

Les études ont montré que son régime alimentaire change au cours de sa vie. Lorsqu’il mesure moins de 40cm, il se nourrira principalement de méduse et autres petits animaux. Lorsqu’il est plus vieux et donc plus grand, son régime alimentaire se diversifie car le requin descendra plus profond. 

Reproduction

Ce requin est un requin vivipare aplacentaire mettant bas de 1 à 20 petit. Sa période de gestation est longue 18-24 mois faisant de l’aiguillat commun la période de gestation la plus longue connu.

La pêche des ces requins met en danger la population de certaines zones puisque, dû à la reproduction lente de l’espèce, les stocks n’ont pas le temps d’être renouvelé intégralement.

Classification

Ordre : Squaliformes

Famille : Squalidae

Genre : Squalus

Paul Abaut

Étudiant en biologie marine passionné des requins qui aime partager sa passion pour ces prédateurs. Également guide de plongée N4.

La publication a un commentaire

Laisser un commentaire