Comment limiter gratuitement son impact sur les requins au quotidien ?
Crédit : Gerald Schombs

Comment limiter gratuitement son impact sur les requins au quotidien ?

Consommez responsable :

Pour limiter son impact sur les requins c’est simple, il suffit d’avoir une consommation responsable. Ici, il n’est pas question d’arrêter de manger de la viande ou du poisson ou autre chose, mais simplement de ne pas acheter des produits dérivés des requins

Du requin en France ?

Ça peut vous paraître bizarre, mais oui en france vous êtes susceptible de vous voir proposer du requin ou des produits qui en sont issus.

C’est pour ça que dans cet article, nous allons vous donner 4 produits qu’il est recommandé de boycotter pour préserver les requins. 

1. Les boites de thon

Les boites de thon ne contiennent pas de requin ou de produits qui en sont dérivés, mais leur production coûte la vie à énormément de requins. En plus d’être très mauvaises pour la santé, ces boîtes détruisent nos océans. 

La pêche aux thons est peu souvent durable et elle est non sélective ce qui veut dire que des requins, mais aussi des tortues, des raies, des dauphins et d’autres espèces sont capturées et remises à la mer, mortes. Ces espèces non visées sont qualifiées de prises accessoires. Dites vous qu’il y a autant de prises accessoires que de thons péchés. Dites vous aussi que pour un thon péché, on dénombre en moyenne 6 requins tués. 

Les palangriers pêchant le thon participent donc grandement à détruire nos océans et à diminuer les populations de requins et des autres espèces touchées. Voilà pourquoi il faut stopper la consommation de boites de thon. Acheter des boites de thons en étant en connaissance de cause c’est assassiner des requins volontairement… . Si vous voulez consommer du thon penser aux petits pêcheurs, ce sera mieux pour votre santé et celles des requins.

Si vous êtes habitué à acheter des boîtes de thon que ce soit pour vous ou vos animaux, on vous lance un défi. D’abord, écrivez le nombre de boîtes de thon que vous êtes habitués à acheter par semaine. Pour l’exemple on va en prendre 2

Ok donc vous êtes habitué à acheter 2 boîtes de thon par semaine. Si vous arrêtez le thon pendant un mois vous avez donc acheté 8 boîtes de thon en moins (2 (boîtes de thon) multipliées par 4 (le nombre de semaines dans un mois)). 

En moyenne pécher un thon destiné à la fabrication de ces boîtes tue 6 requins, si on considère que 1 thon permet de créer 8 boîtes de thon vous avez donc sauvé 6 requins, bravo ! Ne pas acheter ces 8 boîtes de thon a permis de sauver 6 requins. Vous pouvez vous amuser à calculer à l’année ou au trimestre, partagez nous ensuite vos résultats sur les réseaux.

Sources : Les Requins de la colère, Shark Education, Greenpeace

2. Les produits de beauté contenant de la squalane

Crédit et source : Bloom

Faites attention aux étiquettes ! Beaucoup de produits cosmétiques contiennent de la squalane. La squalane est une huile hydratante contenue dans le foie des requins. Environ 1 crème sur 5 contient cette huile (source bloom). 

Il existe de la squalane végétale, mais elle coûte 30% plus cher que la squalane issu des requins. Certaines marques choisissent donc la squalane issu des requins pour économiser. Il faut impérativement que la squalane issu des requins arrête d’être utilisée dans la fabrication de n’importe quel produit pour pouvoir conserver ces espèces indispensables à la survie de nos océans. Vous pouvez utiliser les produits ayant le label “Cosmébio” pour être sûr que la squalane utilisée soit végétale. 

Il faut boycotter les marques qui utilisent la squalane animale parce que tant qu’il y aura des acheteurs, il y aura des requins qui meurent, pour hydrater des visages… .

Pour en savoir plus à ce sujet, voici notre source (cliquez ici).

3. Les dents et machoires de requin

La vente de dents et mâchoires de requin est très rependu, qui n’a jamais vu dans des boutiques de souvenirs des colliers ou d’autres objets utilisant une ou plusieurs dents de requins ? Ou des mâchoires de requin à exposer chez soi ? 

Ces objets paraissent anodins ; pourtant, ils sont à bannir. Ils sont obtenus encore une fois en chassant des requins de façon ciblée, comme pour la squalane et les ailerons. Donc comme pour les produits cosmétiques contenant du requin, il faut arrêter tout de suite d’acheter ces produits qui sont loin d’être indispensables

Si vous voulez vraiment des dents de requins il y a beaucoup de site de fouille en France et dans d’autres pays où on peut en trouver beaucoup, facilement, et sans tuer de requin. De plus, c’est très ludique de faire ça avec des enfants, je pense même qu’ils seront beaucoup plus satisfait à trouver leurs propres dents plutôt que d’en acheter au magasin, renseignez vous.

4. Des requins en grande surface ?

Certaines grandes surfaces proposent régulièrement du requin sur leurs étals. Parmi elles les plus connus pour faire ça sont Intermarché et E.leclerc. 

Cette photo montre un requin renard sur l’étal de l’Intermarché d’Argelès-sur-Mer (crédit : Sea Shepherd), mais la plupart du temps, les requins vendus en grandes surfaces sont des roussettes. Ces grandes surfaces, proposant du requin sont à boycotter. De plus, la chair de requin est très mauvaise pour la santé, elle contient de nombreuses toxines dont certaines favorisent le développement de maladies neurodégénératives comme Alzheimer. 

Je pense que vous l’avez compris, je vous déconseille fortement d’acheter du requin que ce soit pour votre santé ou pour celle de nos océans.

5. Bonus : sensibilisez votre entourage

Vous pouvez sensibiliser votre entourage pour aider les requins. Apprenez à votre famille, vos amis, vos enfants l’importance vitale des requins. Plus il y aura de personnes au courant de ces choses simple à éviter, plus il y aura de requins sauvés.

Voici une petite vidéo montrant le “Finning”, qui est la technique de pêche aux requins la plus répendue. Cette vidéo n’est pas toute récente, pourtant elle illustre toujours une triste réalité. Il faut que ce massacre prenne fin dès maintenant, voilà pourquoi chacun de nous peut agir et mettre du sien pour participer à cette cause et à ce combat. On compte sur vous et on vous fait confiance ! Pensez à utiliser le #lepeaubleu sur les réseaux pour nous partager vos changements d’habitude ! De même si vous trouvez du requin dans votre super marché !

Vous pouvez suivre l’actualité du blog sur Facebook, Instagram, Twitter et en souscrivant à notre newsletter. Portez-vous bien !

Melvin Cornevin

Lycéen de 17 ans passionné des requins et autodidacte.

Cet article a 3 commentaires

  1. Jennifer Mas

    Super ! J’ai appris plein de choses. Je ferai plus attention sur les cosmétiques maintenant. Je ne mangeait pas déjà de boîtes de thon avant sans savoir ça donc tout va bien a ce niveau là.

  2. Bresson laetitia

    Bravo ! Articles très instructifs, je vais essayer de supprimer totalement le thon en boite de mon alimentation. A quand le prochain article ?

  3. Thierry JARRET

    Je suis plongeur et j’ai fais une croisière en mer rouge en Égypte en octobre dernier et j’ai approché des longimanius.. Quel spectacle.. Je n’achetais pas des boîtes de thon mais j’ignorais ce que vous avez expliqué.. Merci pour ce partage.. Cordialement Thierry

Laisser un commentaire