Requin corail (Triaenodon obesus)
Crédit : Serge Melesan

Requin corail (Triaenodon obesus)

Introduction

Le requin corail (Triaenodon obesus) est un requin emblématique de la mer rouge, c’est un requin élégant qui est assez timide avec les plongeurs. Il faut donc rester assez doux lors des approches avec cette espèce pour ne pas la perturber et la faire fuir.

Classé sur la liste rouge de l’UICN, ce requin est considéré comme “quasi menacé”.

Clés d'identification

Taille moyenne de 160 cm, ne dépasse pas les 213 cm.

Pointes blanches sur la première nageoire dorsale et sur le lobe supérieur de la nageoire caudale 

Zone de vie et répartition

Présent dans la zone Indo-Pacifique, dans la mer rouge de l’Afrique de l’Est jusqu’à l’Indonésie et dans toute la Micronésie. On le retrouve aussi dans la zone Pacifique Est : les îles Cocos et Galapagos, du Panama au Costa Rica.

Ce requin est un requin benthique, il vit près du fond dans les lagons et les récifs à une profondeur comprise généralement entre 8 et 40 mètres. La journée, il se cache souvent dans des petites cavités et des fissures ou reste posé sur les fonds sableux des récifs.

Régime alimentaire

Le requin corail est un chasseur nocturne qui se nourrit de petits poissons, de poulpes, de langoustes et de crabes. Il arrive que ce requin subisse la prédation d’autres espèces de requin plus grosses. 

Reproduction

Espèce vivipare, placentaire, la maturité sexuelle est atteinte à partir des 105 – 109 cm. Les portées comportent 1 à 5 jeunes qui naissent après avoir atteint une taille de 45 cm. La période de gestation dure plus de 5 mois. 

Pendant la parade nuptiale et avant la copulation, le mâle mord la femelle sur sa nageoire pectorale droite, ensuite la copulation dure de 15 secondes à 4 minutes. Ces requins se maintiennent la queue en l’air et la tête sur le fond tout au long de la reproduction.

Divers

Ce requin n’est pas considéré comme dangereux pour l’homme, cependant, il peut devenir agressif si des poissons sont harponnés lors de chasse sous-marine, probablement en tant qu’opportuniste pour essayer de “voler” la prise du chasseur.

La chair du foie de ces requins a été signalée toxique.

L’âge maximum qui a été reporté est 25 ans.

Possède la capacité d’aspirer l’eau dans ses branchies grâce à un mouvement de bouche. Cette capacité lui permet de respirer sans nager et donc de rester posé sur le fond. La plupart des requins n’ont pas cette chance.

Attention à ne pas le confondre avec le requin requin pointe blanche (Carcharhinus albimarginatus) ou le requin océanique (Carcharhinus longimanus), notamment avec les noms anglais : “white tip reef shark” pour le requin corail et “white tip oceanic shark” pour le requin océanique.

Classification

Ordre : Carcharhiniformes

Famille : Carcharhinidae

Genre : Triaenodon

Sources :

Galerie

Melvin Cornevin

Lycéen de 17 ans passionné des requins et autodidacte.

Laisser un commentaire