Requin tigre (Galeocerdo cuvier)
Crédit : Benoit Verdeille

Requin tigre (Galeocerdo cuvier)

Introduction

Le requin tigre (Galeocerdo cuvier) est un requin imposant qui est connu un peu partout dans le monde, il est apprécié des plongeurs, notamment dans les plongées avec feeding.

Il est classé comme quasi menacé selon l’IUCN.

Clés d'identifications

Museau très court et large

Couleur du dos gris foncé ou brun grisâtre avec des barres verticales gris foncé à noires et des taches rectangulaires formant souvent des barres sur les côtés et les nageoires

Taille moyenne de 500 cm, taille max de 750 cm

Zone de vie et répartition

Nous le retrouvons à des plages de profondeurs comprises entre la surface et 800 mètres, il reste cependant en général entre la surface et 140 mètres. Le requin tigre vit souvent près du fond, il fait des excursions en pleine mer, mais n’est pas une espèce véritablement océanique. Il évolue à proximité des plateaux continentaux et insulaires, il fréquente les estuaires des rivières, au large des quais et des jetées des ports, et les atolls et lagons coralliens.

Il est présent dans les mers tropicales et tempérées. En Atlantique occidental : Du Massachusetts, des États-Unis à l’Uruguay, y compris le golfe du Mexique et les Caraïbes. En Atlantique Est : De l’Islande à l’Angola. Indo-Pacifique : Golfe Persique, mer Rouge et Afrique de l’Est jusqu’à Hawaï et Tahiti, du nord au sud du Japon, au sud jusqu’à la Nouvelle-Zélande. En Pacifique oriental : du sud de la Californie, des États-Unis au Pérou, y compris les îles Revillagigedo, Cocos et Galapagos.

Régime alimentaire

Le requin tigre se nourrit d’autres requins, de raies, de poissons osseux, de mammifères marins, de tortues, d’oiseaux de mer, de serpents de mer, de calmars, de gastéropodes, de crustacés, de détritus,  de poissons toxiques ou de poissons à la peau très dure comme les poissons vache cornu (Lactoria cornuta), de marsouins, de baleines, de tortues de mer, de céphalopodes.

Il arrive parfois qu’il se nourrit de charognes et d’ordures, notamment de boîtes de conserve, de morceaux de métal et de sacs en toile de jute.

Cette espèce se fie probablement à la furtivité plutôt qu’à la force et à la vitesse pour attraper ses proies. Ils sont bien camouflés, ce qui leur permet de s’approcher de leurs proies. Si les proies s’enfuient, les requins tigres peuvent reculer et ne pas prendre part à des poursuites à grande vitesse. Cependant, les requins-tigre sont capables de faire de courtes accélérations une fois que leurs proies sont à portée.

Reproduction

Ovovivipares, les requins tigres sont polygynandres, ce qui signifie que les mâles et les femelles ont plusieurs partenaires. La période de gestation dure entre 13 et 16 mois, les portées comprennent entre 10 et 80 petits qui mesurent entre 54 et 104 cm à la naissance. Chez les mâles la maturitée sexuelle sera atteinte à une taille de 292 cm et chez les femelles elle sera atteinte à une taille entre 330 et 345 cm.

Les femelles s’accouplent une fois tous les trois ans. Les saisons de reproduction diffèrent dans l’hémisphère nord et l’hémisphère sud. Dans l’hémisphère nord, les femelles retardent la fécondation jusqu’en mars ou mai afin de mettre bas entre mai et juin de l’année suivante. Dans l’hémisphère sud, les femelles retardent l’accouplement jusqu’en novembre ou janvier afin de mettre bas entre février et mars de l’année suivante.

Les femelles requins tigres mettent généralement bas dans une nurserie, qui assure une protection pendant la naissance et aux petits directement après la naissance. Les requins tigres naissent de manière indépendante et les mères n’aident pas leurs petits à trouver de la nourriture, un abri ou à survivre. Les mâles ne jouent aucun rôle dans la vie de leur progéniture. Les petits, cependant, naissent avec des caractéristiques qui les aident à survivre sans leurs parents, notamment des motifs de camouflage, des dents pour aider à capturer les proies et de la rapidité pour éviter les prédateurs.

On ne sait pas grand-chose sur les comportements des requins tigres pour trouver, attirer et défendre leurs partenaires.

Divers

La durée de vie moyenne des requins tigres à l’état sauvage est de 27 ans, certains peuvent vivre jusqu’à 50 ans. Les requins tigres en captivité ne vivent pas aussi longtemps. En captivité, cette espèce a tendance à mourir de faim plutôt que de vieillesse, la nourriture déjà morte est moins attrayante pour ces requins.

Il est péché pour son foie, sa peau, son cartilage, sa mâchoires, ses dents et ses nageoires, il est aussi souvent utilisé dans la farine de poisson.

Classification

Ordre : Carcharhiniformes

Famille : Carcharhinidae

Genre : Galeocerdo



Melvin Cornevin

Lycéen de 17 ans passionné des requins et autodidacte.

Laisser un commentaire